Internat Lycée Philibert Delorme à L’Isle d’Abeau

108 lits préfabrication hos site

La parcelle présente une forte déclivité. Le Lycée existant joue avec celle-ci, pour minimiser son impact visuel le long du boulevard: les différents bâtiments se répartissent en peigne le long d’une circulation couverte.
Les flux existants sont multiples, le principal qui traverse la parcelle d’Ouest en Est subit cette déclivité: il se scinde en 2 petits escaliers de part et d’autre de la salle polyvalente, qui ne sont pas à l’échelle du site, ni compatibles avec des personnes à mobilité réduite. Le projet de construction est réalisé alors que le site reste occupé et doit limiter son impact sur la vie quotidienne des usagers.
Notre proposition reprend les grandes règles installées par les concepteurs de l’externat. Le nouveau volume s’installe perpendiculairement à la pente, avec un Rez-de-Chaussée en demi-niveaux pour épouser la déclivité naturelle et faciliter les accès. Le projet limite ainsi naturellement les nuisances sonores et visuelles générées par le boulevard, tout en jouant un rôle d’identification.
C’est une nouvelle dent qui vient s’ajouter au peigne, et se greffer sur le flux Ouest-Est. Il l’accompagne et palie à ses défauts sur la zone d’implantation : il l’enjambe pour mieux le protéger des intempéries, et assure le franchissement du dénivelé pour les PMR. Les circulations se qualifient et prennent du sens, préau, cour, espace d’échange avec tables et bancs, lieux hauts sous plafond ou plus intimes. La conception du bâtiment est résolument orientée pour une production préfabriquée (DfMA – Design for Manufacturing), en vue d’une mise en œuvre accélérée avec un minimum d’impact sur les usagers.
Les chambres s’implantent selon une orientation Est/Ouest, afin de ne pas souffrir d’un positionnement pour moitié au Nord, pour moitié sur le boulevard Saint Hubert. Les 108 lits ont alors une vue dégagée, avec des visions lointaines, dont la moitié vers l’église communale vers l’’Est.

L’objectif du programme est de réaliser un bâtiment compatible avec le label E+C- avec un niveau E4 et 30dm3/m² de bois.
Dans ce cadre, dès le niveau 1 recevant les chambres de l’Internat, la structure, murs et planchers, est réalisée en ossature bois permettant une mise en œuvre rapide, limitant les nuisances, l’emprise du chantier et représentant une quantité significative de bois, donc de stockage du CO2, dans la construction.
Les bois utilisés majoritairement dans ce projet seront issus des forêts de la Région Auvergne Rhône Alpes, afin de dynamiser la filière bois régionale et de rendre aux forêts le rôle économique garant de leur entretien. Cette opération est « pilote » dans la mise en place de la nouvelle marque « Bois des Territoires du Massif Central», en partenariat avec la marque déjà existante «Bois des Alpes». Ce n’est pas moins de 250m3 de bois qui seront mis en œuvre dans ce bâtiment, ce qui représente au niveau de l’emploi local l’équivalent de 5 emplois plein temps sur une année dans la 1ère et 2ème transformation de la filière bois ( données FIBRA-2017).

+

  • Maîtrise d’Ouvrage: Région Auvergne Rhône-Alpes
  • Localisation: Isle d’Abeau (69) 
  • Montant des travaux HT: 3.7M€
  • Equipe: Archipente mandataire
  • Arborescence - BET structure bois
  • Tectoniques Ingenierie - Structure béton
  • Philae - Fluides thermique
  • GBA&Co - Economie BIM management
  • Mission réalisée: Base + Exe + BIM
  • Réalisation: Etudes 2019 - Livraison 2020
  • Surface: 2336m2 SU
  • Démarche environnementale: Bepos effinergie, production d’énergie renouvelable 50,7kwhep/m².an, E4C1, opération pilote Bois des Territoires du Massif Central