Gymnase Olympique à Vichy

homologation JO et réhabilitation des vestiaires

Le programme de développement des équipements sportifs sur le site du CREPS et en limite du centre Omnisports est ambitieux. L’enjeu est international puisque ces équipements rentrent dans la perspective de l’organisation en France des jeux Olympiques et Paralympiques 2024. Des sportifs de premier plan viennent séjourner en groupe pour s’entrainer, c’est donc un vrai lieu de vie qu’il nous faut inventer à vos côtés, au-delà des utilisations ponctuelles des gymnases municipaux communs. C’est peut-être là le point central du projet, l’usager du lieu : professionnels ou joueurs de haut niveau, valide ou en fauteuil, le lieu doit savoir se faire oublier, pour que la seule préoccupation des joueurs soit le sport.

Le projet se développe en 2 axes, réhabilitation d’anciens vestiaires, la rotonde, et réalisation d’un nouveau gymnase de 2 salles homologuées.

Ainsi, si le végétal nous a semblé d’une grande aide à l’intégration d’un gymnase culminant à 16m de hauteur, la relation au piéton nous a largement interrogés. Les volumes sont fractionnés, ils s’abaissent progressivement, se découpent pour éviter la confrontation directe du regard et scinder la façade en strates dans un mouvement presque tectonique. La relation entre la rotonde et le nouveau bâtiment se devait d’être juste. Un jeu de volume et de matière s’installe. Au cercle parfait fait face la ligne avec la superposition de plusieurs parallélépipèdes. D’autre part, les vêtures métallique vibrante et irisée et bois communes aux deux bâtiments permet d’instaurer entre le Gymnase et la Rotonde une réelle communication. On sent alors une complémentarité entre les deux programmes.

Le flux des spectateurs est clairement identifié, et scindé de celui des sportifs. Les premiers accèdent protégés des intempéries par le décollement du volume, jusqu’en milieu de façade. Ils pénètrent un hall en double hauteur, largement vitré, tant sur l’extérieur que sur les salles. La montée dans les gradins effectuée, ils circulent en pied ou sur le déambulatoire. Une sensation optique de traveling paysagé se produit lors du parcours le
long de l’ensemble menuisé. L’arrière-plan déroule comme un séquencé cinématographique à la vitesse du pas. Les sportifs quant à eux peuvent descendre de leur car au plus près des vestiaires, dans l’angle du bâtiment. Protégés des spectateurs et des intempéries, ils peuvent aller se changer par un cheminement largement ouvert sur l’extérieur végétal. A l’arrière du bâtiment, l’ambiance est au calme, loin de l’agitation aucun risque d’être troublés dans cette zone contrôlée. Le circuit chaussures sales/propres est assuré, les joueurs rejoignent la salle par une desserte largement vitrée là encore, mais cette fois-ci sur l’espace de jeu. Ce dernier est sobre, le bois omniprésent, la lumière contrôlée pour qu’à aucun moment, on ne risque l’éblouissement.

La rotonde quant à elle conserve sa forme emblématique. La nouvelle vêture extérieure est un jeu de lecture entre différents plans : le plein, le vide, le brise soleil, la coursive, la vibration de peau et la chair de bois.

+

  • Maîtrise d’Ouvrage:
  • CA Vichy Communauté
  • Localisation:
  • Vichy (03)
  • Montant des travaux HT:
  • 7.25M€
  • Equipe:
  • Archipente mandataire
  • Euclid BE TCE
  • Salto Ingenierie BE Acoustique
  • AG DEBOST O.P.C
  • Réalisation:
  • Concours 2020 - projet non lauréat
  • Surface:
  • 3891m²
  • Démarche environnementale:
  • Démarche passive Bepos - isolation paille structure bois - Photovoltaique 77kw - ventilation par déplacement - réisolation extérieure de l’intégralité du bâtiment des la rotonde